Accueil Actualités Lancement de l’Observatoire de l’innovation
Lancement de l'Observatoire de l'innovation
Date de publication 11/10/2019
Catégorie Technologies

Un Observatoire pour déterminer si la France se donne les moyens d’être une "nation innovante majeure"

 

L’objectif est clair : observer et évaluer les dispositifs en faveur de l’innovation pour appréhender leur efficacité et faire des recommandations.

Minalogic s'associe au Comité Richelieu pour déployer cette enquête nationale.

 

Pourquoi un observatoire ?

L’innovation est une source de solutions au service des défis de la société : défis environnementaux, de souveraineté, de sécurité ou encore de santé. Elle est aussi un marqueur majeur de compétitivité pour les entreprises dans leur développement en France et à l’étranger. Le monde semble consacrer l’innovation, les forums et salons dédiés se multiplient et deviennent des événements "tendance". Depuis quelques années, les lieux dédiés apparaissent partout sur les territoires... Bref ; la France se positionne comme une "nation innovante". L'est-elle vraiment ?

 

Préparer l'avenir de l'innovation

Qu’en est-il aujourd’hui mais surtout pour l’avenir ? Les dispositifs sont-ils adaptés ? Quelles attentes ont les chefs d’entreprises dans ce domaine ? Quelles orientations doivent être prises ? La France se donne-t-elle véritablement les moyens d’être une nation innovante majeure ?

Qu’il s’agisse de financement, de fiscalité, de processus d’achats publics ou de brevet, l’observatoire va scruter avec détail l’ensemble des dispositifs et son impact sur les entreprises. Résultats au premier trimestre 2020.

 

Répondre à l'enquête

 

NB : lorsque vous commencez à répondre à l’enquête, il n’est pas possible de l’interrompre en cours de saisie et de la reprendre plus tard. Merci de prendre le temps nécessaire pour y répondre en une seule fois.

 

Communiqué de presse

 

Minalogic utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques).