MIOTISS

MIOTISS

Capteur sans batterie pour les applications IoT compatible avec un très faible niveau de récupération d'énergie

Le produit

Pour des raisons de coût et de time-to-market, les objets connectés sont en premier lieu développés et commercialisés avec une pile et la question de son remplacement par un récupérateur d’énergie vient en général dans un second temps. Ceci impose donc une obligation de performances pour le récupérateur d’énergie et en général ceci ne fonctionne pas. Nous pensons donc que cette approche est une des raisons de la faible disponibilité de tels produits sur le marché. Pour les applications IoT, où des capteurs autonomes en énergie sont nécessaires pour supprimer les batteries, nous proposons un nouveau capteur sans batterie compatible avec un très faible niveau de récupération d'énergie. Contrairement aux capteurs solaires ou électromagnétiques existants, notre solution est multi-harvesting, économique et adapte automatiquement son activité en fonction de l'énergie ambiante. Le produit est capable de fournir des mesures physiques comme la température et ses déplacements selon les trois axes, il est également compatible avec une batterie rechargeable de secours si nécessaire. Il utilise les variations d’énergie comme source complémentaire d’informations car la vitesse et la fréquence à laquelle il récupère l’énergie ambiante pour envoyer les données vont permettre d’interpréter l’environnement du capteur pour de nouvelles applications (détection de présence, mouvements, vibrations…) Les marchés visés sont la domotique, le monitoring industriel, la surveillance des infrastructures et la santé.

L'histoire du produit

L’essor continu du marché des objets communicants (plusieurs dizaines de milliards d’objets connectés prévus à l’horizon 2020) posera un réel problème à la fois environnemental sur la gestion des batteries à la fin de vie de ces objets ou bien sur le coût de leur remplacement. Si l’abandon complet d’une batterie n’est pas toujours possible (applications en lien avec la sécurité), elles peuvent néanmoins être rechargeables et combinées intelligemment avec des systèmes de récupération d’énergie. Nous proposons des solutions systèmes conçues dès le départ pour prendre en compte la récupération d’énergie, la fluctuation des sources et en considérant que c’est à l‘électronique de s’adapter à la source et pas l’inverse. Nous proposons des approches qui permettent au capteur de s’auto-adapter à l’énergie ambiante, d’utiliser une batterie rechargeable de secours si nécessaire, et d’utiliser les variations d’énergie comme source complémentaire d’informations permettant d’analyser l’environnement du capteur (intelligence et interprétation délocalisées à la réception et non sur le capteur communicant). Retombées du projet initié par le FUI "HEATec" labelisé par le pôle MINALOGIC : - 15 publications, 5 brevets - Développement et démonstration de plusieurs systèmes de récupération d’énergie capable d’alimenter une plate-forme communicante de démonstration intégrant des composants ST, permettant de mettre en avant les performances et la faible consommation de nos composants. - Développement de procédés et circuits disruptifs et plus amont sur silicium, qui permettront à ST de bénéficier d’une technologie de différenciation.
Investissement 2 000 K€
Emplois créés 7 emplois
Brevets déposés 1
Délai de mise sur le marché Prototypage et tests clients en cours

La société : STMicroelectronics Grenoble

STMicroelectronics est le cinquième fabricant mondial de semi-conducteurs.
ST fournit des semi-conducteurs innovants à des clients dans tous les secteurs d’application de l’électronique en s’appuyant sur son large éventail de technologies, son expertise

Date de création 2006
Minalogic utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques).